Appel à candidatures : « Qui veut être mon associé ? » – M6

Qui veut être mon associé ? revient prochainement.
Vous êtes entrepreneur…
…et êtes à l’origine d’un projet original, innovant ou qui a l’ambition de révolutionner le quotidien des français ?
Vous vous trouvez à un stade critique de développement et avez besoin d’un coup de main pour agrandir ou sauver votre société ?

Vous recherchez des fonds pour accélérer votre succès ?
Inscrivez-vous directement sur le lien 👉 : https://www.shortaudition.com/entrepreneuriat

15 appels à projets pour soutenir l’ESS

Le Ministère de l’Economie, via le plan France Relance lance 15 appels à projets pour soutenir le développement de l’économie sociale et solidaire (ESS) dans les territoires. Ces appels à projets incarnent le soutien à la cohésion sociale et aux territoires, priorités du plan France Relance.

Soutien aux tiers-lieux « Fabriques de territoire », développement de l’hébergement d’urgence, développement des jardins partagés, soutien à la création artistique ou encore soutien à l’emploi des jeunes dans le sport, les thématiques et les domaines touchés par ces appels à projet sont multiples.  Ouverts en cette fin d’année, ceux-ci offrent de belles opportunités aux acteurs de l’ESS.


Pour retrouver dans le détail l’ensemble des appels à projets ouverts et ceux à venir, rendez-vous sur le site du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance.

👉 Visiter le site du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance

Crédit photo : C.Fillieule

Lancement d’un nouvel incubateur pour entrepreneurs réfugiés à Saint Denis

Un an après le lancement de l’Incubateur THSN à Montreuil, The Human Safety Net, La Ruche et un consortium d’acteurs locaux (Plaine Commune, la Fondation SNCF, La Miel, le Medef, la Mairie de Saint Denis) se sont associés pour ouvrir prochainement :

Un incubateur pour entrepreneurs réfugiés à Saint-Denis

La Réunion de présentation du parcours se tiendra ce jeudi 17 Décembre de 14h à 15h en ligne.

Pour vous inscrire, c’est ici : Inscription. Vous recevrez un lien de connexion suite à votre inscription.

Implanté sur le territoire de Plaine Commune, l’Incubateur THSN à Saint-Denis permettra à des personnes sous protection internationale (statut réfugié ou protection subsidiaire) d’acquérir la méthode, le réseau et les outils nécessaires pour créer et développer leur entreprise et/ou leur activité professionnelle.

Inscrits dans une démarche de co-construction avec les acteurs du territoire, le nouvel incubateur souhaite vous présenter plus en détail ce programme pour réfléchir aux synergies et aux actions futures. La vidéo de présentation de l’Incubateur à Saint-Denis par ici 👇

Pour plus d’informations, merci d’écrire à cette adresse : incubateur.saint-denis@gmail.com.

Nous sommes heureux de vous présenter le nouveau président de La Miel, Shems El Khalfaoui.

Le 16 octobre dernier, le Conseil d’Administration de la MIEL a procédé à l’élection de son nouveau bureau.

Nous remercions chaleureusement, DAVID PROULT, le président sortant pour ses 12 années de présidence et pour son excellent travail.

A l’issue de la réunion du Conseil d’Administration, son successeur, SHEMS EL KHALFAOUI, a déclaré : « Ils laissent une situation saine à tout point de vue et une belle dynamique. C’est avec un grand honneur, beaucoup d’humilité et de responsabilité que je me suis présenté à la présidence de cette structure dans le cadre de mon mandat d’élu au développement économique à la Ville de Saint-Denis. J’ai été élu à l’unanimité, merci à mes collègues des villes de Plaine Commune pour leur confiance ».

Avant de rajouter : « En tant qu’habitant du territoire, moi même j’ai fréquenté La Miel il y a quelques années. Je sais l’importance que représente La Miel pour le territoire, d’abord dans cette période de crise pour soutenir les entreprises, mais aussi dans ce moment de développement décisif pour le territoire avec les grands travaux urbains et les Jeux Olympiques ».

Les autres membres du nouveau bureau sont :

  • Nasteho Aden, de la ville de Stains, a été élue vice-présidente.
  • Merry Liuzzo, de la ville de Saint-Ouen, a été élue trésorière.

La Miel

Fonds de solidarité : Formulaire en ligne dès demain

Le 20 novembre, sera mis en ligne le formulaire pour les demandes concernant les pertes de chiffre d’affaires du mois d’octobre. Il s’adresse aux entreprises de moins de 50 salariés sans condition de chiffre d’affaires ni de bénéfice, ayant débuté leur activité avant le 30 septembre.

La déclaration des pertes de chiffres d’affaires

À compter du 20 novembre, le formulaire sera disponible dans l’espace particulier d’impots.gouv.fr. La demande doit être déposée au plus tard le 31 décembre 2020.  Les entreprises doivent déclarer l’ensemble des éléments requis pour chacun des régimes auxquels elles peuvent prétendre. Le formulaire déterminera automatiquement l’aide la plus favorable. Pour les pertes de chiffre d’affaires enregistrées au mois d’octobre, différents régimes d’indemnisation sont prévus.

Les entreprises éligibles

Les entreprises concernées par une mesure d’interdiction d’accueil du public (fermeture administrative), quel que soit leur secteur d’activité

L’aide correspond au montant de la perte de chiffre d’affaires enregistrée, dans la limite de 333 euros par jour de fermeture.

Les entreprises situées dans les zones de couvre-feu quel que soit leur secteur d’activité ayant perdu plus de 50% de leur chiffre d’affaires

  • Les entreprises des secteurs S1 reçoivent une aide compensant leur perte de chiffre d’affaires pouvant aller jusqu’à 10 000 euros.
  • Les entreprises des secteurs S1bis ayant perdu plus de 80 % de leur chiffre d’affaires pendant la première période de confinement du 15 mars au 15 mai reçoivent une aide compensant leur perte de chiffre d’affaires pouvant aller jusqu’à 10 000 euros.
  • Les autres entreprises ont droit à une aide couvrant leur perte de chiffre d’affaires pouvant aller jusqu’à 1 500 €.

Les entreprises qui ne sont pas situées en zone de couvre-feu

  • Les entreprises des secteurs S1 et S1 bis (les entreprises des secteurs 1bis doivent justifier avoir perdu 80 % de leur chiffre d’affaire pendant la première période de confinement sauf si elles ont été créées après le 10 mars 2020) ayant perdu plus de 70 % de chiffre d’affaires bénéficieront d’une aide pouvant aller jusqu’à 10 000 euros, dans la limite de 60 % du chiffre d’affaires mensuel ;
  • Les entreprises des secteurs S1 et S1 bis (les entreprises des secteurs 1bis doivent justifier avoir perdu 80 % de leur chiffre d’affaire pendant la première période de confinement sauf si elles ont été créées après le 10 mars 2020) ayant perdu entre 50 et 70 % de leur chiffre d’affaires bénéficieront d’une aide pouvant aller jusqu’à 1 500 euros.

Les entreprises dont l’activité principale est exercée dans des établissements recevant du public du type P «  salle de danse »

Les discothèques bénéficient d’une aide de 1.500 euros maximum au titre du volet 1, éventuellement complétée, par le biais du volet 2 d’une aide spécifique. L’instruction est effectuée par les régions.

👉 En savoir davantage sur le fonds de solidarité pour les entreprises, indépendants, entrepreneurs

Appel d’offres formations 2021 – La Miel

Dans le cadre de l’accompagnement des créateurs.trices et dirigeants.es d’entreprises implantées sur le territoire de Plaine Commune, La Maison de l’Initiative Economique Locale souhaite apporter un soutien technique additionnel à ses bénéficiaires en leur proposant des formations pragmatiques. L’objectif est de leur permettre de réaliser des outils opérationnels pour le montage et le développement de leur entreprise.

La Miel lance aujourd’hui son appel d’offres pour les futur.e.s formateur.trice.s de l’année 2021. 👇

Le dossier de candidature est à retourner par mail aux deux contacts suivants :

 contact@lamiel.org : Malika Ahansal : Responsable du service administratif et financier

 fnomenjanahary@lamiel.org Finoana Nomenjanahary : Conseillère création développement, Référente ESS et Formations

Date limite de remise des candidatures : Vendredi 18 Décembre 2020.

COVID-19 : aides pour les entreprises impactées

Afin de faire face à l’épidémie du « Coronavirus COVID-19 » et ses conséquences sur l’économie française, le gouvernement a annoncé un certain nombre de mesures visant à aider les entreprises fortement impactées.

Résultats de recherche

Résultat Web avec des liens annexes


La Miel : Partageons le goût d’entreprendre
vous informe des mesures d’urgence mises en place par les Pouvoirs publics ainsi que les contacts à prendre si votre entreprise est en difficulté .

👉 Plus d’ informations : https://bpifrance-creation.fr/entrepreneur/actualites/quelles-aides-entreprises-impactees-coronavirus-covid-19

1. Renforcement de l’exonération de cotisations sociales pour les entreprises fermées administrativement ou relevant des secteurs les plus touchés,

2. Suspension automatiques des prélèvements de cotisations sociales pour les travailleurs indépendants,

3. Maintien de l’emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé

4. Renforcement du fonds de solidarité : les entreprises éligibles, quel que soit le cas de figure, pourront recevoir leur indemnisation en se déclarant, à partir de début décembre 2020, sur le site impots.gouv.fr

5. Mise en œuvre d’un nouveau dispositif de Prêt garanti par l’Etat (PGE) et PGE Saison avec la mobilisation des réseaux bancaires et Bpifrance. Ce dispositif est applicable jusqu’au 30 juin 2021

6. Soutien de l’Etat et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires

7. Les bailleurs qui renonceront aux loyers de novembre pourront bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 % du montant des loyers abandonnés.

8. Appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises

9. Numéro spécial entreprise en difficulté : le 0806 000 245. L’ appel est non surtaxé.

👉 Plus d’ informations : https://bpifrance-creation.fr/entrepreneur/actualites/quelles-aides-entreprises-impactees-coronavirus-covid-19

DES FICHES CONSEILS

Des fiches conseils pour accompagner les employeurs dans la mise en œuvre des moyens de protection contre le virus. Le ministère du Travail met à la disposition des employeurs, comme des salariés, des fiches conseils par secteur d’activité ou métier, pour les accompagner dans cette période inédite.

Plus de 60 fiches pratiques sont d’ores et déjà publiées sur le site internet du ministère du Travail. Les premières ont concerné les métiers les plus exposés : caissiers, livreurs, ripeurs, agents de sécurité….

Retrouvez toutes les fiches-conseils sur le site du ministère du Travail

Un plan pour accompagner la numérisation des commerçants

LE GOUVERNEMENT MET EN PLACE DES MESURES CONCRÈTES POUR SOUTENIR LA NUMÉRISATION DES PETITES ENTREPRISES. DANS LE CONTEXTE DES RESTRICTIONS SANITAIRES, L’OBJECTIF EST DE PERMETTRE À TOUS LES COMMERÇANTS, ARTISANS, RESTAURATEURS ET PROFESSIONNELS DE L’HÔTELLERIE DE DÉVELOPPER UNE ACTIVITÉ EN LIGNE, AFIN DE MAINTENIR, VOIRE DÉVELOPPER LEUR ACTIVITÉ.

Accompagner les petites entreprises dans leur démarche de numérisation

Des solutions numériques gratuites pour permettre le développement d’une activité en ligne pendant le confinement :

Ces offres sont recensées et détaillées sur le site internet dédié clique-mon-commerce.gouv.frLe site Clique mon commerce

Cette plate-forme propose des solutions numériques, labellisées par le Gouvernement, aux commerçants, artisans, restaurateurs pour :

  • rejoindre une place de marché en ligne mettant en avant les commerces de proximité;
  • mettre en place une solution de logistique/livraison;
  • mettre en place une solution de paiement à distance ou numérique;
  • créer un site internet pour leur entreprise et communiquer à distance avec leurs clients.

Elle permet à chaque entreprise d’identifier les solutions les plus adaptées à son profil, selon :

  • leur type d’activité,
  • leur situation géographique,
  • leurs besoins spécifiques.

Exemples:

  • la plateforme «Ma ville, mon shopping» de la Poste qui propose un abonnement gratuit pendant la durée du confinement et des commissions réduites de moitié (4,5% des ventes contre 9% habituellement);
  • la solution Paylib qui permet aux entreprises de mettre en œuvre un système de moyens de paiement en ligne gratuit pendant 3 ans;
  • l’offre de solutions Wishibam qui propose la mise en place gratuite d’une place de marché locale et des commissions offertes pendant les 6 premiers mois.

Accompagner les petites entreprises dans la mise en place des solutions de numérisation

  • 60 000 entreprises seront contactées par téléphone par les chambres de commerce et d’industrie (CCI) et les chambres de métiers et de l’artisanat (CMA) d’ici décembre 2020;
  • un guide pratique est publié et relayé par les organisations professionnelles et les réseaux d’accompagnement.
  • l’initiative France Num assure une information en continu sur les initiatives numériques à destination des entreprises.

👉 Vous voulez en profiter ? C’est par ici

Prise en charge à 100% de l’activité partielle par l’État pour les entreprises de l’événementiel, de la culture, des opérateurs de voyage et de séjour et du sport

AFIN DE FAIRE FACE À L’ÉPIDÉMIE DU « CORONAVIRUS COVID-19 » ET SES CONSÉQUENCES SUR L’ÉCONOMIE FRANÇAISE, LE GOUVERNEMENT A ANNONCÉ UN CERTAIN NOMBRE DE MESURES VISANT À AIDER LES ENTREPRISES FORTEMENT IMPACTÉES.

La prise en charge à 100 % par l’Etat de l’activité partielle va être prorogée dans certains secteurs.

À la suite d’une conférence téléphonique avec les représentants des organisations professionnelles des secteurs de l’événementiel, de la culture, des opérateurs de voyage et de séjour ainsi que du sport, le gouvernement a indiqué que l’ensemble des entreprises des secteurs S1 et S1 bis (listes précises dans le communiqué de presse), partout en France, bénéficieront du prolongement de la prise en charge à 100% de l’activité partielle par l’Etat et l’Unédic jusqu’au 31 décembre 2020, soit 100% du salaire net pour les salariés au SMIC et 84% environ du net dans la limite de 4,5 SMIC.

👉 Communiqué de presse de Elisabeth Borne

SAVE THE DATE – Atelier Fabrique « opportunités économiques des Jo 2024

Venez-vous informer et échanger avec Paris 2024 et les différentes parties prenantes sur les opportunités économiques que représentent les Jeux en Seine-Saint-Denis et les différents marchés à venir !

Venez-vous informer et échanger avec Paris 2024 et les différentes parties prenantes sur les opportunités économiques que représentent les Jeux en Seine-Saint-Denis et les différents marchés à venir !

La séquence se déroulera exclusivement en visioconférence sur plusieurs jours, comme suit :

– Plénière d’introduction le 23 novembre :
  • Présentation de la stratégie responsable des achats, de la cartographie des achats et de la programmation des marchés 2021/2022 par Paris 2024.
  • Présentation des plateformes ESS2024 et Entreprises 2024, et témoignages de réussites.
– 4 ateliers thématiques les 24, 25 et 26 novembre (dates et horaires à confirmer)
  • 2 ateliers « Méthodologie » animés par les Canaux, la CCI93, Inser’Eco93 et Entreprises 2024 : se faire recenser, savoir se regrouper…
  • 2 ateliers « Marchés » animés par Paris 2024 : rencontrer et échanger avec la Direction Sites et Infrastructures et la Direction Services aux Jeux de Paris 2024 sur les cahiers des charges et les calendriers des marchés à venir par secteur.

Date: Le 23 novembre 2020 de 14h à 16h en visioconférence

 

Inscription ici