Note de synthèse sur les entrepreneurs et la crise

Face à l’annonce du confinement et de la montée de la crise sanitaire liée au covid-19, La Miel a continué de soutenir et d’accompagner les entrepreneurs et les TPE du territoire de Plaine Commune.

la miel écrit une synthèse

Face à l’annonce du confinement et de la montée de la crise sanitaire liée au covid-19, La Miel a continué de soutenir et d’accompagner les entrepreneurs et les TPE du territoire de Plaine Commune. Afin de mieux comprendre et conseiller nos bénéficiaires, nous avons réalisé un diagnostic et avons conduit  de 200 entretiens téléphoniques sur une base de 310 jeunes TPE de moins de 10 salariés.

Focus sur l’état d’esprit des entrepreneurs

Les entretiens que nous avons réalisés nous permettent de distinguer 3 catégories d’entrepreneurs que nous avons classés en fonction de l’impact de la crise sur leur activité :

  • Les entrepreneurs n’ayant pas encore eu ou n’ayant plus d’activité avant la crise soit 23% des personnes contactées.
  • Les entrepreneurs isolés qui subissent la situation, ce sont principalement des micro-entrepreneurs. Ils représentent 44% des personnes contactées. Ils ne sont pas à l’aise avec internet, ils cumulent les difficultés liées à l’isolement et à leur situation financière.
  • Les entrepreneurs plus armés, cherchant à rebondir. Ils représentent 33% des personnes interrogées. Ils sont hyper connectés, appartiennent à des réseaux et anticipent leurs problèmes de trésorerie et sont en SAS. Ils ont des associés et commencent à avoir des salariés.

Etat des lieux et mise en place des dispositifs d’aide (la réalité du territoire)

Les secteurs les plus touchés sont le commerce, les VTC et l’événementiel. Les chauffeurs VTC sont quasiment à l’arrêt et pour certains avec de lourdes charges à rembourser (leasing). L’activité qui avait été accrue durant les grèves ne compense pas les pertes. Ils ont peu mobilisé les aides.
La prime forfaitaire du fonds de solidarité est la mesure la plus sollicitée. Un certain nombre ne sont pas concernés car n’ont pas déclaré de chiffre d’affaires suffisant. Concernant les prêts de trésorerie ils seront 23% à les solliciter.

L’attitude des banques est très variable, certaines sont difficiles à joindre et d’autres ont été plus ou moins rapide à appliquer le PGE. Elles n’accordent le PGE qu’à leurs clients. Elles demandent le bilan de l’exercice comptable de 2019 et certaines rejettent les exercices négatifs, ce qui exclue finalement un bon nombre d’entreprises. Le chômage partiel est mobilisé pour leurs salariés, pour eux-mêmes s’ils sont salariés de leur entreprise ou s’ils ont une activité salariée en complément. Le décalage des charges a été relativement bien appliqué mais la grande majorité des commerçants se sont vus refusé le report du loyer de la part de leur propriétaire/bailleur.

Synthèse de La Miel – Les Entrepreneurs et la crise – Mai 2020

Les initiatives des entrepreneurs pour s’adapter au contexte actuel

Pour beaucoup, ce confinement est un moment de réflexion stratégique sur le business model. Ils cherchent à adapter leur offre, se repositionner vers une nouvelle clientèle (orientation vers le B to C), communiquer plus sur le web. Certains proposent de contribuer à la lutte contre le virus (production de masques, de gel, imprimantes 3D…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *